La vie est douce, le blog d'une fille heureuse, si, si... <data:blog.pageName/> <body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d5484318379934181889\x26blogName\x3dLa+vie+est+douce\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dTAN\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://douceurdevie.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://douceurdevie.blogspot.com/\x26vt\x3d5895345699383198999', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

La vie est douce

J'ai déjà fait le blog de fille triste, maintenant, je me mets au blog de fille heureuse.

 

Une panne de mélancolie

Nouveau concept : le creux de la vague de la vie.  On ne sait plus trop où on est, il fait noir. Ca avance, mais on ne sait pas vers où. Et puis, il fait aussi un peu froid.

J'ai un calendrier de l'avent, un amoureux formidable, un job interessant, et je fais des études qui me passionnent. Je m'apprete à partir au Japon, à NYC et en Egypte pour 6 mois et tout ca, ca me laisse un peu indifférente. C'est très étrange. C'est le creux de la vague de la vie. Noel arrive tout seul, je n'ai meme pas eu le temps de l'attendre qu'il est déjà presque là et ca ne me fait pas grand chose.

J'ai passé mes émotions en pilote automatique on dirait.


(Bah en fait non)

Pourtant, parfois, elle refont surface. Je me suis mise à dessiner a la pastelle. J'ai follement envie d'écrire en lisant le dernier Beigbeder (qui d'ailleurs, s'améliore avec l'age, merci frédéric). Mais parfois, je me dis (betement, comme une sale ado), que je suis plus productive "artistiquement" parlant (c'est-à-dire que j'arrive à exprimer des emotions plus fortes) quand je suis malheureuse.

Bref. C'était le post qui ne sert à rien. Mais le jour où j'ecrirai quelque chose qui sert àquelque chose, je vous préviendrai, hein.

 

for this post

 
Anonymous Last Equinoxx Says:

Les gens heureux ne sont pas intéressants.

 
 
Blogger Bernard Says:

Une chance de revoir Happy Betty avant son départ hors de Sarkozie ?

 

Leave a Reply