La vie est douce, le blog d'une fille heureuse, si, si... <data:blog.pageName/> <body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d5484318379934181889\x26blogName\x3dLa+vie+est+douce\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dTAN\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://douceurdevie.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://douceurdevie.blogspot.com/\x26vt\x3d5895345699383198999', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

La vie est douce

J'ai déjà fait le blog de fille triste, maintenant, je me mets au blog de fille heureuse.

 

Jamais rien de beau qui soit sans défaut


Je suis dans ma période Chine, Chine, Chine.

Je vous épargne (pour le moment) mes discours enflammés sur "mais vous vous rendez compte, c'est un pays totalitaire !" ou encore mon discours compatissant sur "c'est un peuple qui a cru en une utopie, qui a vu cette utopie faire des millions de morts et qui se retrouve maintenant avec pour seule idole l'argent, il y a de quoi être déboussolé", et enfin mon discours sur "cette saleté de communisme, à force de condamner la bourgeoisie et l'intellectualisme, a fait perdre tout une compréhension et une culture raffinée".

Bref, je vous épargne tout ca pour vous parler de Cao Xueqin. Cao Xueqin, c'est un mec sympa né au 18è siècle en Chine. Il a écrit un bouquin de plus de 3 000 pages, et encore, il est mort sans l'avoir fini. Cao, c'est un peu l'équivalent de Proust.

Mais en beaucoup plus savoureux ! C'est en gros l'histoire d'un rocher qui s'ennuit, croise deux moines (un bouddhiste et un taoiste) et qui les supplie de le faire s'incarner dans un corps humain pour qu'il s'amuse un peu. En résulte la naissance de "Joyau de Jade Transcendant", aussi appelé "Frérot Jade", qui se retrouve dans un palais de riches pékinois rempli de jolies nanas et de beaux éphèbes, et qui n'a qu'une envie, y mettre un peu d'action !

Bref, un gossip girl en Chine antique ! Dont je vous laisse un petit extrait (l'action se passe dans une école de garcons, ils se tournent autour voire plus, et les rumeurs vont bon train)

Adorable Jade vint à l'entendre dire : "Je viens à l'instant de les surprendre, affirmait Jin le Glorieux, sans vouloir en démordre. Je les ai vus se baiser sur la bouche et se tripoter mutuellement le cul. Je les ai entendus convenir de s'enfiler l'un l'autre à tour de role, et de tirer à la courte paille pour décider du premier enfilage.

Libellés : , , , , , , ,

 

for this post

 
OpenID thebestplace Says:

Une copine est partie un an en chine, elle a ramené 15kilos. Resto tous les soirs pour 3€ le repas.

 
 
Blogger Daphné Says:

et les fameux "all you can eat". comme un défi lancé à l'estomac...

 

Leave a Reply